AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ducasse, Japon et sous-vêtements + Eleuthère

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité


MessageSujet: Ducasse, Japon et sous-vêtements + Eleuthère   Sam 17 Juin - 10:32

J’ai entendu dire qu’au Japon, les gars qui s’déchaînent à poil en gueulant à la mort dans la rue, c’était normal. Que vu la pression qu’ils ont chez eux, ben… ben les gens acceptent, ils haussent les épaules et s’disent que ça pourrait arriver à tout le monde de craquer, que faut pas en faire tout un plat.
Mouais. Une autre culture. Mais la classe, quand même.  
Sérieusement, vous n’avez jamais rêvé d’pouvoir déambuler en centre-ville en chantant l’hymne national à tue-tête, vêtu de votre plus beau manteau de fourrure jaune d’œuf et avec des lunettes à volet roses ? De pouvoir faire des roulés boulés sur le macadam de devant la fleuriste en marmonnant que les lapins blancs vont conquérir le monde ? J’en rêverais. J’ne manque jamais une occasion de faire découvrir la culture du monde aux autres, ça serait l’occasion idéale non ?

Du coup. Du coup.
Voilà probablement pourquoi j’m’apprête à sortir en soutif à franges rose bonbon et culotte bleue électrique absolument pas raccord. Y’a un micro en plastique dans ma main, prête à interroger le moindre passant. Il y en aura forcément, puisque la foule du samedi midi doit être lâchée maintenant. Pour l’occasion, mes cheveux sont d’un fuchsia bien flash, le genre de truc que même si tu veux pas regarder tu regardes quand même, réflexes obliges. Et ouais ma gueule.
En sortant, je me rends vite compte que j’aurais quand même dû au moins enfiler un peignoir, parce que mine de rien il ne fait pas si chaud que ça. Bon, la course me réchauffera. Je m’élance à travers les rues de la ville, en étalant toutes mes connaissances du néerlandais en beuglant des obscénités que personne ne comprendra de toute manière. « LES JAPONAIS ILS ONT TROP LA CLASSE, LEURS PÊTS ILS SENTENT BON LA FRAISE ET EN PLUS ILS ONT DES MANGAS QUI ROXENT DU PONEY, MARRY ME JAPONNNNN ! » J’suis arrivée sur la place, où déjà les regards sont attirés vers moi. Il fait un peu froid. Bordel, j’aurais pas pu le faire en juillet ? Je hausse les épaules, et passe au registre français. J’recommence à courir et me perds dans les étales, où j’exagère délibérément mon super accent montois comme moi seule peux le faire. De nouveau, il n’y aura pas beaucoup de monde qui me comprendra. « VENEZ ADMIRER LA DUCASSE, VENEZ VOIR COMMENT SAINT GEORGE IL A DÉFONCÉ LE DRAGON, VOUS VOUS FEREZ PLEIN D’AMIS ET LA BIÈRE COULERA À FLOTS ! » Hop, je passe en mode anglais pour le plaisir de vos belles oreilles. « NAN MAIS EN VRAI ON S’EN FOUT DE LA DUCASSE, LES JAPONAIS ILS RESTENT QUAND MÊME LES MEILLEURS OSEF. ET VIVA LA RÉPUBLIIIIIIIIIIIIIQUE ! » je termine en levant le poing en l’air et sur un hurlement tout à fait strident. J’suis arrivée au cœur du marché. Les gens, d’office, ils regardent vers moi. Y’en a un bon nombre qui me reconnaissent aux cheveux, du coup ils ne sont pas surpris. Mais j’en vois qui l’sont, alors je souris comme une pimbêche. J’en choisis un au hasard et, prête à commencer ma petite enquête, je m’avance d’office vers la personne et, lui tendant mon micro (absolument inutile mais chhht) je commence à l’interroger. « Vous venez d’assister à un mode de libération japonais très fréquent chez les travailleurs soumis à un stress trop important. Est-ce que vous trouvez qu’il devrait être importé dans nos régions, et si oui, pourquoi ? »
Ouais. J’aurais dû quand même mettre un peu plus que mes sous-vêtements. J’me les gèle. « Et seriez-vous prête à payer ma représentation par un des ponchos du monsieur là-bas ? » Je lui fais tout en indiquant l’échoppe de l’indien, à quelques pas de là.


Dernière édition par Albert O'hara le Sam 17 Juin - 20:54, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Ducasse, Japon et sous-vêtements + Eleuthère   Sam 17 Juin - 20:09

Je
Suis
Trop
Foncedé.

Tellement que je sais plus ce que je fous là, en plein milieu du marché, moi, ma grande carcasse et mes yeux rouge lamacorne. Non, les lamacornes n’existent pas, mais si ça existait ils seraient de cette couleur. Ah, si. Je sais pourquoi je suis là. Je viens vendre les colliers artisanaux de la Communauté, faits avec des coquilles d’escargots et des pâtes qui donnent un swag palpable.

Si la raison de ma présence s’explique ma tenue beaucoup moins. Une robe flamenco, en dessous un short et claquettes-chaussettes. Sûrement le résultat d’un rituel dont je n’ai aucun souvenir. Les gens me regardent. Je sais pas si c’est de l’admiration ou de la moquerie. Sûrement de l’admiration.

D’un coup une voix. U N E PUTAIN D E VOIX. Criarde, qui arrache le tympan. Attend. Attend. Attend. Du français ? Je me mets sur la pointe des pieds, surplombe la foule et cherche le moineau au chant disgracieux.

Oh
Mon
Dieu
Erection.

Une petite beauté multicolore à moitié à poil. Qui vient vers moi. Je dois baver quand elle me demande.

- Vous venez d’assister à un mode de libération japonais très fréquent chez les travailleurs soumis à un stress trop important. Est-ce que vous trouvez qu’il devrait être importé dans nos régions, et si oui, pourquoi ? Et seriez-vous prêt à payer ma représentation par un des ponchos du monsieur là-bas ?

Woh. Mon cerveau analyse les lettres, mots, phrases. 5 minutes de réflexion. Sourire béat qui respire l’intelligence supérieur.

- Si leur mode de libération c’est être bonne, se balader en sous-vêtements, se faire juger par la terre entière et dire des trucs chelous on l’a déjà importé ici dans la forêt. Et j’ai pas de sous, déso mais je t’offre un de mes colliers et un câlin, ça réchauffe.

Je lui en passe un autour du cou et la serre contre moi. Sa peau est douce, elle sent bon.

Oh
Merde
Encore
Une
Erection.
Revenir en haut Aller en bas
 
Ducasse, Japon et sous-vêtements + Eleuthère
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La femme et ses sous-vêtements
» Petite baignade de Ren et Suigintô
» [Appartement d'Alice, Paris 8ème]
» bienvenue au pays des sous-vêtements ft.haejin
» sous l'armure

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHAAAAT :: A CUP OF THE ? :: Boîte à caca :: RPS-
Sauter vers: