AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 hakuna mata-quoi ?! (pv sin)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité


MessageSujet: hakuna mata-quoi ?! (pv sin)   Dim 18 Juin - 19:54






sin & izzy


c'est l'histoire de notre izzy international qui rentre tranquillement chez lui... et là, il reste enfermé dehors et le mec fait une scène parce qui a un papillon sur sa poignée qui l'empêche de rentrer.

J’ai encore les chansons dans la tête et ça fait même pas dix minutes que j’ai quitté l’endroit. Pfiou, ça faisait un bail que je m’étais pas éclaté avec les copains comme ça moi ! Quelle belle soirée ! Enfin, toutes les soirées qu’on passe au karaoké, c’est les meilleures, alors. Encore une fois, j’ai cassé les oreilles de tout le monde avec mon Céline et mon ABBA, mais c’était vachement sympa quand même. Comme tout le monde a un travail extra-scolaire à part moi, qui attend simplement de me trouver quelque chose, bah ils sont tous rentrés chez eux. Moi aussi je suis hyper fatigué, je me suis tapé les épisodes de Brooklyn Nine Nine hier soir et là, j’ai grave envie d’avoir la suite, mais je dois encore attendre en septembre. Roh là là, l’histoire de ma vie ça ! Dès que je découvre une série sympa, faut qu’elle soit en cours ou incomplète. Bleh, alors je rentre tranquillement vers l’appartement. Je sais que mon cousin avait une réunion ou je sais pas quoi, alors il a dû rester plus tard à l’école, donc la maison est à moi ce soir. Je vais sûrement me faire un bol de popcorn et m’enrouler dans les couvertures et me faire un film. Je sais pas trop ce que je vais regarder, mais je suis en réflexion en ce moment même. J’ai encore du Parks et Recreation que j’ai en attente avec un film de Batman sympa. Sinon, j’ai aussi Détestable moi qui m’attend et que je veux absolument revoir avant la sortie du prochain en mode je-suis-comme-un-gamin-dans-le-cinéma. Y’a trop de choix dans la vie et malheureusement, je suis incapable de me fixer sur quelque chose de précis. Je suis aussi mal fait, c’est la vie ! Bon voilà que je vois enfin la porte de l’appartement sur la rue et je décide de sortir mes clés de mon sac. Au même moment où je veux sortir ma clé de Star Wars avec le sabre laser dessus, c’est la panique totale. AAAAAAAAAAAAAAHHHHHHHHHHH ! MAYDAY, MAYDAY ! TOUS AUX ABRIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIS !  m’écriai-je, tout en m’éloignant de la porte et en allant me cacher dans le jardin. Purée, mais qu’est-ce qu’il fait là celui-là ?! Je croyais que mon cousin avait réussi à le chasser, mais il est encore sur notre poignée de porte, le filou ! Un foutu papillon qui s’est posé là, non, mais c’est pas possible ! Le même que la dernière fois en plus, ces bestioles ne paient rien pour attendre.

HANSKA.


Dernière édition par Izzy Ivermonson le Lun 19 Juin - 0:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: hakuna mata-quoi ?! (pv sin)   Lun 19 Juin - 0:53

Pas encore officiellement en été, la vérité était qu’avec une telle météo – pas qu’il allait se plaindre du temps, bien au contraire –, la saison estivale avait commencé bien tôt. Elle avait commencé peut-être un peu plus tôt que d’habitude, et même s’il connaissait son boulot de restaurateur mieux que n’importe qui – il savait qu’en soit c’était dur que cela soit réellement génétique, toutefois il fallait avouer que le don courait dans la famille –, il fallait croire que cette part de lui qui vit constamment dans les nuages à l’ouest avait pris le déçu. Oui, parce qu’ils avaient – et il avait – été carrément pris au dépourvu. Ils avaient réussi à s’en sortir – le talent, s’il vous plait –, mais ce n’était pas un euphémisme que de dire que cela avait été rock’n’roll. Le service du midi une fois terminé, ils avaient tous soufflé de soulagement, et en tant que patron, Sin les avait tous gratifiés gracieusement. Des sourires, des compliments, des encouragements, des tapes dans le dos. Dans un coin de sa tête, il avait pensé qu’heureusement le Paradise n’était pas un réel restaurant, ou une vraie brasserie. Pour ne pas que cela soit le même rush au soir à l’heure de pointe, il n’avait pas pris beaucoup plus de temps pour passer quelques coups de fils, demander des extras, à des employés déjà engagés pour la saison de venir travailler un peu plus tôt, et de rameuter les membres de la tribu Stevenson qui voulaient bien l’aider. Une fois fait, il s’était permis de prendre une pause bien méritée, puisqu’il avait fait l’ouverture et qu’il resterait probablement jusqu’à la fermeture. Peut-être que lorsqu’on était patron on avait l’habitude de glander un peu plus, mais lui aimait sincèrement son métier et sa position, et même s’il s’écroulait physiquement épuisé dans son lit à la fin de la journée, il pensait véritablement que cela valait le coup. C’est ainsi qu’il était parti pour une petite balade méditante, vu que le temps pour une petite sieste lui manquait. C’est donc la tête dans les nuages – une fois n’était pas coutume – et la cigarette entre les lèvres qu’il marcha sans réel but. Il revint à lui lorsqu’il sentit le soleil chaud d’un début de soirée caresser sa peau. Avec un petit sourire, il orienta alors ses pas vers son petit bijou, son café. Toutefois, il fut coupé dans ses pensées et son chemin lorsqu’il entendit une voix stridente s’élever subitement, une clameur de surprise et de panique. Il ne réfléchit pas à deux fois, avant de s’élancer vers la source du cri. « Quoi ? Qu’est-ce qui se passe ? On a demandé Superman ? » Clairement, s’il avait eu une cape, il l’aurait faite tournoyer de manière absolument dramatique. Et s’il n’était pas prêt à s’habiller aux couleurs des Etats-Unis, cela ne lui aurait aucunement dérangé de porter une culotte par dessus des collants aux couleurs de l’Irlande. Il trouva finalement un gamin cacher derrière un buisson dans le jardin. S’il n’avait pas de cape, il tourna néanmoins sur lui en mimant des gestes de karatéka – qu’un karatéka ne devait probablement pas faire mais bon –. « Je dois casser la gueule de qui ? » Quoiqu’il y avait plus de chances que ce soit lui qui se fasse casser la tronche, s’il y avait un gros baraqué, parce qu’avec son petit bide et sa maladresse ambulante, il ne valait pas un sous.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: hakuna mata-quoi ?! (pv sin)   Lun 19 Juin - 2:00






sin & izzy


c'est l'histoire de notre izzy international qui rentre tranquillement chez lui... et là, il reste enfermé dehors et le mec fait une scène parce qui a un papillon sur sa poignée qui l'empêche de rentrer.

J’hyperventile, est-ce que je suis encore en vie ? Je prends mes deux doigts et je cherche désespérément mon pouls. ÇA MARCHE PAS. JE LE SENS PAS. JE VAIS MOURRRRIIIIIIIRRRRRR. APPELEZ L’AMBULANCE. Ces volatiles, y’en a partout et ils sont sournois, ne leur faites jamais, je dis bien JAMAIS confiance. De toute votre vie, fuyez dès que vous en voyez un. On voit pas leurs yeux, c’est qui a une raison à tout ça. Le pire est à venir parce que EUX ils nous voient, vous voyez le genre ? Ils sont en train de comploter contre nous, les humains. Ils vont envahir la terre pour se reproduire comme des lapins, si ce n’est pas déjà fait. Je vous dis, ils sont en train de comploter quelque chose. C’est pas normal d’en voir un au moins une fois par semaine bon sang. J’entends déjà certains me dire : Oué mé mec, c’est l’été calme tes hormones. MOI JE DIS NON. Carrément, ils nous pourrissent l’existence. Et voilà comment je me retrouve à deux pas de mon chez moi et que je suis caché dans le jardin communautaire du bloc appartement où y’a un foutu papillon devant la porte. Pas seulement sur la porte, merde, carrément sur la poignée ! Je pourrai jamais rentrer chez moi. Qu’est-ce que je vais faire ? Camper ? Il doit sûrement y avoir une tente que je peux monter, histoire de dormir à quelque part. Ou je peux toujours attendre que mon cousin rentre, c’est une autre option, mais des fois il dort à l’école dans son petit bureau. ET LE BOUGRE ME LAISSE AVEC CE MONSTRE. Respire, expire, Izzy. Tu vas pouvoir surmonter cette difficulté tout seul. Ou presque, hein. Parce que y’a quelqu’un qui a définitivement entendu mon mayday. Oh purée, c’est le papa Stevenson. Lui et son clan prennent la moitié du village, alors impossible de les voir passer inaperçus... Et puis y’a moi, caché derrière les tomates du jardin parce que y’a ce monstre sur ma poignée de porte. Évidemment va falloir que je lui explique honteusement le pourquoi du comment. Je prends mon courage à deux mains et... Je... IL EST LÀ ! m’exclamai-je, tout en sortant de ma cachette et en pointant vivement la poignée de la porte. Vous fiez pas à ce spécimen, il est sûrement en train de comploter ma mort ! Ça fait cinq fois qu’il rôde autour de chez nous et qu’il revient toutes les semaines !!

HANSKA.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: hakuna mata-quoi ?! (pv sin)   Lun 19 Juin - 10:22

Il n’allait pas bien le gamin. Il était proche de la crise de panique, si ce n’était de la crise cardiaque. Et assurément, tu ne laisserais personne crever sous ta garde – comme si tu pouvais y faire quelque chose, puisque parfois tu oubliais un peu trop que tu n’avais effectivement aucun super pouvoir –. Alors, tu gonflais la poitrine, gonflais le torse, dans le but de faire ressortir tes pectoraux, ou même tes biceps à travers ton t-shirt manches courtes, pour essayer de le rassurer. Bien sûr que s’il y avait un caïd tu te jetterais dans la gueule du loup, mais tu te ferais bouffer instantanément. Puis le gamin était caché derrière les tomates. Autant dire qu’il n’était pas caché du tout. Il espérait quoi ? Sans sortir en lançant des tomates sur son agresseur ? En faisant du ketchup ? Ou alors en créant du faux sang pour prétendre qu’il était mort ? Puis finalement il sembla revenir à lui-même, Sin l’observant attentivement les poings toujours levés contre une terreur encore inconnue. Il tourna doucement, très lentement, comme au ralenti, comme s’il allait se faire attaquer par une force mystérieuse planquée derrière son dos, vers l’endroit pointé par Izzy. Et… il ne vit rien. Non, rien. Puis il lui fallut plisser des yeux pour… voir un joli papillon ? Ses poings tombèrent le long de son corps et sa bouche s’ouvrit, pleine d’incompréhension. Apparemment, le gosse, qu’il reconnut comme étant… Izzy, s’il ne disait pas de conneries – oui parce que Eastcliffs était un petit village de pêcheurs, où tout le monde se connaissait, surtout lorsqu’on y habitait depuis toujours et qu’on s’appelait Stevenson –, avait prévu l’absurdité de la situation, puisqu’il essaya de s’expliquer, vainement. Sin explosa de rire. « Oui, les papillons font partie de Illuminati, et ce sont eux les responsables du 11 septembre ! » Il ne se moquait pas, enfin si du moins un peu, mais toujours sur le ton de la conversation et la plaisanterie. Il fallait dire, qu’il pouvait tout à fait comprendre pour les araignées, les abeilles ou les limaces – lui-même en avait peur –, toutefois les papillons, cela restait fort improbable. « C’est aussi pour cela qu’ils sont beaux et colorés, parce qu’ils nous hypnotisent avec leurs ailes, pour finir par nous vider de notre sang avec leurs trompes. » Quoique… Il déconnait, mais si il pensait bien, ce n’était pas si impossible que cela. Non non, il ne fallait pas se laisser embobiner par des histoires à dormir debout. Alors il tendit le doigt, et gentiment, le papillon vint se poser sur son index. « Mais c’est qu’il est docile ! J’aimerais presque l’adopter. » Oui, c’est cela. Autant le chien, même si cela avait énervé ta femme sur le moment, c’était plus logique. Autant apprivoiser un papillon, cela relevait de l’absurde également… Quoiqu’il pouvait faire un élevage dans son jardin, c’était à méditer.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: hakuna mata-quoi ?! (pv sin)   Mer 21 Juin - 20:01






sin & izzy


c'est l'histoire de notre izzy international qui rentre tranquillement chez lui... et là, il reste enfermé dehors et le mec fait une scène parce qui a un papillon sur sa poignée qui l'empêche de rentrer.

Les papillons, c’est le mal incarné, moi je dis. Je préfère ne pas leur faire confiance et me faire trahir par la suite. La dernière fois que j’ai fait confiance à une de ces bestioles, je l’ai regretté pour le restant de mon existence. Il m’avait PROMIS qu’il reviendrait et il est jamais revenu. Alors, je ne leur fais plus confiance. Et puis, faut dire qu’ils sont pas très originaux rouh là, là. Ils se ressemblent tous ! Finalement, je me décide enfin à me dé-cacher de derrière le champ de tomates. C’était pas la meilleure cachette au monde, mais faut dire qu’il fallait que j’agis vite. C’est comme dans ce jeu de la lave, il faut qu’on agisse dans les premiers moments, sinon on est foutu pour le reste de la partie. C’est la même chose dans ce cas-ci. Il fallait que je trouve la meilleure cachette puis faut dire qu’il y a que ça dans ce foutu jardin communautaire : des tomates. À croire que ce sont les seuls fruits que le propriétaire est capable de se procurer. Mais allez pas lui dire que je viens de vous rapporter une telle chose. Comme mon cousin, je me fais pas prendre au sérieux avec ma théorie. Mais bon, c’est l’histoire de ma vie, je suis pas surpris qu’on prenne jamais mes mots au pied de la lettre. En même temps, c’est pas la première fois que j’ameute le quartier pour une de mes soit disant conneries. Donc, le fait que monsieur Stevenson ne me prenne pas au sérieux ne m’étonne pas vraiment. Je suis simplement habitué. Faut dire qu’une partie de moi essaye de me calmer aussi, avant de lui répondre et pour ne pas que je l’affole trop. Quoi qu’il doit pas s’être attendu à voir un grand gamin comme moi capoter autant alors que c’est une belle soirée dehors. Mais bon, fallait bien que je prenne mon courage à deux mains pour lui montrer ce qui avait devant la porte du bloc. Évidemment, comme c’est la bestiole qui semble le plus inoffensif au monde, ils me croient toujours aussi barge. Mais genre, là le papillon a bougé de ma poignée de porte, mais il se dirige tout droit vers lui. Monsieur Stevenson NOOOOOOOOOON ! m’écriai-je, au même moment. Il... Il va vous trahir ! Laissez-le partir avant qu’il ne brise vos rêves de gamiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiin à tout jamaiiiiiiiiiiiiiiis ! pleurnichai-je alors, en le suppliant à genou. Le vif souvenir du papillon de ma jeunesse me revint en tête... et... non... NE CRAQUE PAS IZZY. NE CRAQUE PAS.

HANSKA.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: hakuna mata-quoi ?! (pv sin)   Jeu 22 Juin - 17:32

Le gamin avait une réputation de fou, dans le village. Enfin pas de fou malade mental avec des problèmes psychologiques qui devrait se faire interner dans un hôpital psychiatrique, néanmoins pour le moins absurde et extravagant, s’il restait assez net dans sa tête. Toutefois, c’était peut-être hypocrite de pointer spécialement le gosse Ivermonson, lorsque l’on savait que ce n’était pas un euphémisme que de dire que tout habitant de Eastcliffs qui se valait avait effectivement un bon grain de folie implanté bien profondément dans le cerveau. Alors, Sin n’avait jamais réellement pensé grand chose du gamin, ce gamin planqué derrière des tomates bientôt peut-être un peu trop mûres, si ce n’était que du positif – puisque de toute manière il était bien incapable que de voir le mauvais côté des choses –, mais à présent qu’il le voyait se battre, ou plutôt s’enfuir puisque c’était loin d’être un combat en réalité, avec ce joli papillon, il comprenait peut-être un peu mieux ce que certaines personnes avaient voulu essayer de dire en murmurant que le jeune Izzy était un excentrique. Quoiqu’il ne jugeait pas. Déjà, il ne jugeait personne, il se sentait mal de porter un regard moralisateur, de plus lui-même était souvent traité d’aliéné. Alors ouais, même s’il s’émerveillait de ce papillon qui battait des ailes – et non des cils comme une demoiselle en chaleurs – pour ses beaux yeux, alors que ce gamin préférait se planquer vainement, il se sentait un peu en connexion avec lui. Il se tourna vers le gosse, qui avait enfin décidé à sortir de derrière ses plantations, un grand sourire idiot sur les lèvres, alors que le papillon se posait sur son index tendu à cette effigie. Il était presque heureux de constater que le gamin le connaissait au même titre que lui. « Déjà appelle-moi Sin, monsieur Stevenson c’était mon père. » Et même s’il s’avérait qu’aujourd’hui il avait effectivement atteint l’âge que son vieux père eut un jour, il se refusait tout bonnement d’admettre qu’il était lui-aussi plus tout jeune à présent. Il faisait presque de la peine le gamin, ainsi à genoux devant lui, alors qu’il le suppliait de ne pas tomber dans le piège, le complot de ces sales bestioles. Il haussa un sourcil, avant de se laisser tomber lourdement à terre, assis en tailleur. « J’sais pas quel papillon t’a brisé le cœur ainsi, mais j’te promets que Chantale (oui parce qu’effectivement il venait tout juste de lui donner un nom) ne te laissera jamais tomber. » La conversation était absolument absurde, et pourtant son ton était sincèrement gentil et compréhensif. « Tiens, j’te propose même j’adopte celui-là. Parce qu’il est venu vers toi (logique puisqu’il s’était posé sur la poignée de sa porte) , mais si tu te sens pas prêt à l’adopter je le fais pour toi. Tu pourras venir lui rendre visite quand tu veux ! » Bordel, ce n’était qu’un satané papillon, et ils se mettaient tous les deux dans un état pas possible juste pour un insecte. « Puis j’peux même faire un élevage de papillons dans mon jardin ! » Sin, il avait souvent des nouvelles lubies un peu farfelues que peu comprenaient. Toutefois, ce n’était jamais rien de bien méchant, seulement son âme d’enfant qui ressortait, et c’était sa manière d’apprécier la vie. Il attrapa un gravier de la cour, pour commencer à dessiner, sur les pierres, et montrer ses idées de plans de cultures de papillons à Izzy.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: hakuna mata-quoi ?! (pv sin)   

Revenir en haut Aller en bas
 
hakuna mata-quoi ?! (pv sin)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Et vous, vous ecoutez quoi souvent?
» Le Baptème, c'est quoi? Comment on se marie ?
» Frimer, à quoi bon ?
» Ah non, mais c'est quoi, ça?!?! (pv Saria J. Drakoya) [Abandonné ]
» De quoi parlera le tome 8 ? (Mettez ici vos idées !)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHAAAAT :: A CUP OF THE ? :: Boîte à caca :: RPS-
Sauter vers: