AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Traine son cul juste pas là ou ca devrait être |PV Eli

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité


MessageSujet: Traine son cul juste pas là ou ca devrait être |PV Eli   Jeu 6 Juil - 17:39

Yekaterina & Eli

Peut-on vraiment dire que je sois coopérative ? Souvent. Parfois. Enfin, là non. Pas dans l'immédiat. Le créneaux horaire est trop faible. Il n'est pas minuit, et les hommes se cachent avant minuit. Ils sont comme les vampires, ils ne sortent que la nuit tombée, ou leurs femmes couchées. Endormies par les somnifères ou l'alcool. Ou après une bonne engeulade provoquée volontairement pour se donner une bonne raison de sortir une heure ou deux. Bref, 23h30, c'est encore trop tot. On y est presque pourtant. Mais je ne prends pas de la merde. Je veux bien bouger mon cul sur la scène pour donner l'envie à un client de se ruiner, je veux juste pas les pauvres. Le prétexte de ce soir ? Ben oui! De ce soir, car ce n'est pas ma première fois. Je ne suis plus vierge des excuses à la con pour faire un échange de créneaux scénique. "Tu peux prendre ma place ? Je dois aller aux toilettes. C'est vraiment vraiment urgent, je crois que la mer rouge a voulu se montrer au lieu de se retirer..." C'est dingue ce que le plus basique truc féminin peut avoir comme impact. Et c'est dans la poche. Une de minuit me remplace, et moi je peux trainer tranquillement. Si elle m'avait écouté y a trois soirs, elle saurait que j'avais déjà sorti ce même bobard à la con. Pauvre petite simple d'esprit.  

J'ai environs quarante minute encore. Voir quarante-cinq si ca prend du retard comme souvent. Les hommes ne savent pas laisser partir les jolies demoiselles. On pourrait croire que je prends la direction des toilettes comme je devrais, vis-à-vis de mon excuse bidon. Sauf que non. Je viens juste de dépasser la fameuse porte. Oups! Sortant entièrement du coin réservé aux demoiselles, me  voilà qui rejoint le coté publique. Et les chiens de garde sont là. Mais ca, c'est prévu. Je n'ai pas retiré le jupe de ma tenue pour rien. A peine deux pas devant eux, ils oublient de demander ou je me rends. Trop occuper à jouer les loups à la langue pendante sur mon joli petit cul dévoilé par mon choix de tenue. Et je ne cache pas mon sourire.  se rendant sur l'étage surplombant la scène, je m'accoude contre le rebord de la barrière en bois. Vieille bicoque. Joli point de vue pour le patron et les clients payant assez pour monter les étages. Les shows s'enchaine, celui en court se termine sous peu si aucun retard n'est pris. Et moi je sèche la classe on peut dire. Une fois de plus. Et sans rester à ma place. Préférant promener mon joli petit cul dans le couloir histoire de jouer les voyeuses. Mauvaise fille que je suis.


tenue
Revenir en haut Aller en bas


avatar
✿ Messages :
121
✿ Date d'inscription :
03/07/2017

MessageSujet: Re: Traine son cul juste pas là ou ca devrait être |PV Eli   Jeu 6 Juil - 18:30

Yekaterina & Eli

Sybil m’avait encore fait chier pour un putain de problème. J’avais vraiment l’impression qu’elle appelait les problèmes, ou juste ça l’amusait d’en créer pour me faire chier. Un jour je vais la laisser dans sa merde, elle verra ce que c’est d’abuser. Non mais sérieux, je ne suis pas le seul à savoir frapper et c’est pas comme si j’avais d’autres occupations à côté. C’est plus compliqué qu’on ne le pense de s’occuper d’un foutu bordel. Y’a certes énormément de plus, je me vide gratuitement avec des filles bonnes qui se la ferme, quoi demander de plus ?
Bon, Sysy m’avait dérangé en pleine pipe. Elle aime me casser les couilles mais là, c’était la goutte qui faisait déborder le vase. Non mais j’entrepose déjà tous les pochons de weed dans ma bicoque, ils ne veulent pas non plus que je la chie ? Faut pas abuser. Je veux bien être gentil… ouais non, enfaite, je ne suis pas gentil… Merde. Fin ça n’empêche pas le faîte que j’ai dû renvoyer la petite et j’étais frustré. J’ai horreur de ça. Le gars que je devais rendre compte avait pris cher. J’avais envoyé balader Sybil et fait comprendre que je ne voulais pas la revoir de suite. Mais comme à son habitude, elle allait revenir, parce qu’elle voulait jouer les fortes têtes. Franchement, elle avait de la chance d’être elle, parce que je l’aurais baisé et jeté méchamment.
J’avais rangé ma grosse chevrolet, descendu le chien et refilé à l’un des gros de l’entrée pour le monter dans mes apparts en haut. J’avais besoin d’un bon remontant. A peine posé le pied dans le club que le barman avait déjà rempli un verre pour moi. Je ne regardais personne et me contenta de rejoindre le comptoir pour boire ce verre whisky. Je le bu cul sec et lui en redemanda. « Elle est où la petite ? » dis-je alors que je scrutais la salle sombre pour repérer celle qui n’avait pas fini on travail. Le barman me montra l’étage. Et merde. Elle avait intérêt de remporter le jackpot avec qui qu’elle soit. Contrairement à ce que Sybil disait, elle à beau avoir 19 ans, elle en connaissait beaucoup plus que certaines.
J’apperçu un bon client entrer. Le genre de gars qui s’est déjà marié trois fois, à faire au moins trois chiares à chacune et baisent avec, je ne saurais dire combien de p’tit gonzesse à côté. Je tapais sur l’épaule d’Ambr et de Yulia et leur dit d’aller le rejoindre. Je connaissais les mœurs de ce gars par cœur et autant dire que deux filles c’est d’autant plus d’oseilles sur le tapis.
J’attrapais mon verre et fit signe que je montais à ma place. Je grimpais jusqu’à le coin VIP où mon canapé bousillé m’attendait. Mais, y’avait cette petite nouvelle appuyée à la rembarde, elle était à moitié à poils. Je lorgnais sur petit cul. Mais merde. Qu’est-ce qu’elle fou là ? Elle n’a pas de gros poisson au cul. « Qu’est-ce tu fous là ? Va bouger ton cul plus loin, y’a pas de client ici ! » Je m’assois sur mon canapé, pose le verre sur la petite table et sort tout mon attirail pour pouvoir me rouler un joint. « Et c’est quoi cette tenue ? Les filles ne t’ont rien appris ? Ici c’est plus on en voit et mieux c’est alors tu vire le haut et tu te casses d’ici ! » Elle se serait pointé alors que j’étais déjà là, ça aurait été autre chose, là elle m’aurais certainement servie de vidoir mais là j’étais suffisamment en colère pour lui passer ses caprices dû ‘je vais où je veux’. Je sors mon phone et tape un numéro tout en me levant et m’approchant de la gamine en la regardant. « Cameron c’est quoi cette connerie ? Depuis quand tu laisses les petites passer sans clients ? Une autre connerie comme ça et j’te vire et crois t’auras pas la vie tranquille après. » Je raccroche sans attendre une quelconque réponse et range mon portable en allumant mon joint. Je la coince entre moi et la rembarde. « Alors la prochaine fois que je te vois là, chérie, tu dégages. » Je me recule et lui montre la porte de sortie en lui donnant une petite claque au cul. « Joli cul alors va en faire bander ailleurs. »


_________________
No futur, No rich
« His gift is a curse, forget the earth he’s got the urge. To pull his dick from the dirt and fuck the universe by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Traine son cul juste pas là ou ca devrait être |PV Eli   Jeu 6 Juil - 19:46

Yekaterina & Eli

Oups! Le calme semble terminé. Quoique, je n'avais même pas cherché à savoir où il se trouvait lui. Ce n'est pas comme si je me prenais la tête pour des détails de ce genre. J'avais juste pas envie d'aller en bas sur scène avant l'heure que j'avais choisie. Mon caprice. Mais il ne manquera aucune fille, vu que le remplacement avait été aisé. Trop dans le fond. Presque ennuyant. Par contre, l'accueil que mister big boss offre promet que la suite sera moins aisée. A savoir, rester ici encore un moment. Ouais, c'est pas lui qui sortira mes billets verts. Mais là, les gros gros poissons sont pas encore arrivés. Donc je ne compte pas descendre mon cul hors des VIP avant que ca en vaille vraiment la peine. Le ton semble comme...pas content. Presque colérique. De quoi esquisser un sourire aux coins de mes lèvres. Et il continue sur sa lancée. Je me redresse un peu, cambrant juste un peu moins mon dos. Je me tourne en partie, juste pour l'avoir dans mon champ de vision, et l'y garder. Peut-être devrais-je bouger de ma place ? Je finis par esquisser un mouvement. Mes pieds bougent. Suivis du reste de mon corps. Juste me retourner. Me mettre dos à la rambarde. Face à lui. Lui qui s'approche après les reproches. Et son appel me ferait presque rire. Pauvre Cameron. Pas de sa faute, c'est mon cul qui se dandinait sous ses yeux, telle une invitation forcée à le mater. Un parfait moyen de détourner l'attention de mon manque de client.  

Je devrais sans doute jouer les petites chiennes bien dressées. Comme un bon nombre en ces lieux. Seulement, je ne suis déjà pas venue de façon très conventionnelle, je ne peux pas changer maintenant. Je risque peut-être gros, mais lui bien davantage. Si je sors, je garde tout le fric. Plus dangereux car pas de sécurité, mais le fric est mien. Si je reste, lui qui empoche le pactole, et moi une partie du pactole. Donc je ne vais pas chasser mon naturel pour sa belle gueule. Mon regard vient se fixé au sien. Je laisse deux secondes. Cinq secondes. Presque dis de silence. Puis je me décolle de la rambarde. Je me rapproche de lui. Jusqu'à sentir mes seins venir frôler son corps. La tête relevée pour ne pas détourner mon regard du sien. "Mon joli petit cul n'a pas encore détecter de client à la hauteur de sa valeur."  Provocante ? Non, enfin, pas encore vraiment. Une de mes mains remonte son avant-bras jusqu'à glisser mes doigts sur les siens. Sa main tenant le joint. Je viens alors tourner un peu sa main pour avoir le bout du joint vers moi, et venir y apposer mes lèvres. Juste tirer une petite taffe. Laissant la fumée s'échapper alors lentement de mes lèvres, mes doigts se retirant du contact avec sa main. "Tu devrais te détendre un peu. Ce n'est pas si ce pauvre Cameron m'avait laissé quitter la bâtisse. Bien que ça aurait été tout aussi facile de passer par tes derniers gros bras...Je n'aurais sans doute eut qu'à rajouter un peu de peau comme tu dis." Et à ces mots, ma main remonte mon ventre, jusqu'entre mes seins. Puis vers mon épaule gauche pour en faire tomber la bretelle. Les doigts glissant ensuite vers mon sein gauche pour juste déplacer un peu le tissus. Juste dévoiler la moitié de mon téton....Et retirer mes doigts de là avant de m'écarter de lui. Un sourire amusé sur les lèvres.

S'éloignant d'un pas. Deux pas. S'étant tournée dos à lui. Faisant balancer son petit cul dénudé de gauche à droite. Jusqu'à ce canapé ou il s'était posé avant. Posant alors mon cul sur l'accoudoir. Une jambe relevée pour venir se croiser sur l'autre. Le regard venant à nouveau chercher le sien. "J'ai changé mon horaire. Je dois pas apparaitre sur le marché avant minuit..." Et cela est dit le plus naturellement du monde. Lui fait des horaires, et moi je fais les miens.  

 

Revenir en haut Aller en bas


avatar
✿ Messages :
121
✿ Date d'inscription :
03/07/2017

MessageSujet: Re: Traine son cul juste pas là ou ca devrait être |PV Eli   Ven 7 Juil - 11:00

Yekaterina & Eli

Enervé de tout ce ramdam, il fallait qu’une fille si mette. Cette petite nouvelle ne savait pas où elle était tombée et c’était certainement pas un lieu où elle pouvait être reine. Elle avait beau être extrêmement bien foutue avec une gueule d’ange, ce n’est pas pour autant que tout lui tomberait dans la main. Nan mais sérieux, elle a cru que j’allais réagir comment ? Je n’étais pas d’ordinaire très avenant alors quand sa troublait le seul moment de silence et de perversion, j’en étais pas moins baisant. Si une gonzesse devait venir dans cette pièce c’est soit qu’elle a agrippé un gros plein soupe ou soit pour trahir mon ennuie. Mais il semblait qu’elle n’était là pour aucunes de ses raisons.
Elle semblait vouloir jouer avec moi et dieu sait à quel point ça pouvait m’énerver. Je le laissais après tout commencer son petit jeu, après tout, si je l’avais accepté ici c’est bien pour son audace mais elle semblait en jouer un peu trop. Elle avait besoin d’être remise à sa place et je comptais l’éduquer à ma manière. Elle y passerait, comme toutes les autres. Alors quand elle s’approchait de moi sans me quitter du regard jusqu’à me frôler de son corps parfait. Elle ne se prenait pas pour de la merde. Ca avait le don de me saouler. Il y avait plus sexy ici et beaucoup moins regardante. Elle ose me piquer une taffe de mon joint. Euh. Non ! Depuis quand tu te permets de toucher à la came pendant le boulot ?! Je fulminais, serrant mon autre poing. Elle, elle n’était pas Sysy et qu’importe, il ne me dérangeait pas si elle continuait dans sa lancer à la frapper. Elle continue son petit jeu en ne montant qu’un bout de son sein. Quel est l’intérêt. Elle croyait que j’allais bander en voyant qu’un bout de téton ? Mais qu’elle blague. C’était de la provocation c’est tout ce que c’était !
Elle jouait les divas et franchement, elle n’avait pas la carrure pour être l’égérie de ce lieu. Elle était bien trop jeune, elle avait encore beaucoup de chose à apprendre et un peu plus de forme à gagner. Je m’étais approché d’elle alors qu’elle continuait dans sa ligné. Je l’attrapais par la gorge et la força à se tourner vers moi. « Tu sais, ici t’es rien, que dalle. Qu’un putain du bout de viande à baiser. » J’avais le regard noir et les traits tirés. Je resserrais l’étreinte de ma main autour de son délicat cou. « Si tu veux jouer les divas tu dégages ! C’est pas toi qui décides et fait les règles du jeu ici ! » Elle allait avoir goût à mes sauts d’humeur et surtout comprendre ce qui l’attendait quand elle recommencerait à vouloir me diriger.
Je finissais par la lâcher. J’attrapais mon verre et le but d’une traite avant de lui faire signe de dégager. Je la poussais pour qu’elle avance et la suivais. « Dans le bureau et de suite. Tu vas voir si tu ne travailles pas encore. » Je passais à côté des gardes sans leur adressé un seul regard et avançais jusqu’à mon bureau où j’allais lui apprendre les bonnes manières. Je claquais la porte derrière nous. « Putain, tu m’as pris pour un client ou quoi ? J’te baise quand il me chante et crois-moi, j’te payerais pas plus. » J’avais haussé le ton et balancé mon mégo sur le sol avant de l’écraser. « Je vais te refaire les règles rapidement. 1 tu la ferme, 2 tu fais ce qu’on te dis. 3 tu ramasse le fric et me le ramène et si t’as été mignonne tu recevras ta partie. Là t’es mal barré pour. » Je m’approchais dangereusement d’elle. « Et crois moi, c’est qu’un pauvre téton qui va effacer tes dettes. Ca fait peut-être de l’effet à tes éjaculateurs précoces de clients mais pas avec moi alors soit t’enlève tout, soit tu ranges. »
 


_________________
No futur, No rich
« His gift is a curse, forget the earth he’s got the urge. To pull his dick from the dirt and fuck the universe by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Traine son cul juste pas là ou ca devrait être |PV Eli   

Revenir en haut Aller en bas
 
Traine son cul juste pas là ou ca devrait être |PV Eli
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gérard Jean-Juste janbe kafou a
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]
» Juste pour rire
» photos du chariot de guerre ( juste monté )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHAAAAT :: A CUP OF THE ? :: Boîte à caca :: RPS-
Sauter vers: