AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ouuuups, i didn't see you | Awdrulian

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
✿ Messages :
369
✿ Date d'inscription :
16/06/2017

MessageSujet: ouuuups, i didn't see you | Awdrulian   Mer 4 Oct - 5:17


ouuuups, i didn't see you
HOW TO BE AS ANNOYING AS POSSIBLE
julian & awdry
____________________


J’étais découragée. Aujourd’hui, rien dans ma garde-robe ne me donnait envie. Rien ne me semblait être parfait, refléter exactement ce que je ressentais, ou bien épouser mes formes. Rien n’était assez confortable, rien n’était assez beau. Si j’étais quelqu’un d’impulsif, j’aurais s'en doute déjà tout mis à la poubelle, mais je savais que ce n’était qu’un sentiment passager. Cela dit, il fallait bien que je porte quelque chose ! Je ressemblais à rien, dans ce pyjama de Bob l’Éponge, de plus que le simple fait que j’avais ce pyjama était top secret, alors impossible d’aller plus loin que la salle de bain dans cette tenue. Heureusement, entre la salle de bain et ma chambre, il y avait aussi la chambre de Julian. Jackpot. Je sors donc sur la pointe des pieds, puis pose mon oreille contre la porte de la chambre de mon colocataire et ami d’enfance. J’attends quelques secondes puis j’en conclus qu’il dort encore, vu qu'il n'y avait absolument aucun bruit, mais ce n’était pas surprenant venant de lui.  À cette heure-là, il était bien rare que je ne puisse pas profiter d’un appartement désert et que pour moi. J’entre donc sans faire de bruit et je résiste à la tentation de me jeter sur son lit pour l’énerver -il me semblait beaucoup trop bien, là, et c’était agaçant- mais comme je voulais lui piquer du linge, c’était une mauvaise idée. J’en ressors donc avec l’un de ses sweatshirts qui n’empestait pas trop, me disant que vu sa collection, il ne remarquera surement pas qu’un d’entre eux a disparu. Retournant à ma chambre, j’enfile un jeans tout simple et fin prête, je quitte l’appartement sans demander mon reste ; une séance dans les magasins s’imposant.

Je ne reviens qu’en fin d’après-midi, les mains pleines de sacs et épuisée. Ça avait été horrible de revenir jusqu’ici avec tout ça ! Arrivant, je fais donc beaucoup de bruit, un peu à cause de mes sacs mais aussi en soupirant aux deux minutes. « Les gars j’ai besoin d’aide là ! » Déjà, je n’arrivais pas à retirer ces foutues chaussures, et je dois me battre pour refermer la porte sans coincer mes doigts ou l’un de mes sacs ! « Les gaaaaars, levez vos culs deux minutes, ça va pas vous tuez bordel ! » Ensuite, ces cons ne me répondaient même pas et bien entendu personne n’allais venir m’aider, et comme si ce n’était pas assez catastrophique comme situation, il me faut quelques tentatives avant de trouver une position qui me permet passer le cadrage de porte qui séparait le salon de l’entrée. Le pire était pourtant encore à venir. Je tombe nez à nez avec Julian, bien installé sur le canapé et bien trop occupé avec une jolie blonde pour me secourir (mais pas qu’il l’aurait fait sans ça…) ! Quel connard. Hvitserk dans tout ça, était surement quelque part en train de foutre la merde. Qu’est que je faisais dans cet appartement ? Je voulais ma mort ou quoi ? Plus qu’agacée, je m’avance vers le canapé et pose tous mes sacs entre ses deux tourtereaux bien trop à l’aise à mon goût. « Tu as une chambre, tu le sais ça ? » À croire qu’il aimait se pavaner dans l’appartement avec ses conquêtes juste pour que tout le monde sache qu’il arrivait encore à convaincre des pauvres filles du fait qu’il était intéressant ; et Dieu seul savait comment il arrivait à un tel résultat… Sauf que le salon, il nous appartenait à tous et si je décidais de m’approcher de son lit à moins de dix mètres je savais pertinemment que c’était à mes risques et périls, mais ça ne devrais normalement pas être aussi le cas de notre canapé, ce pauvre meuble qui n’avait rien demandé.


MYERS.

_________________

~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~
BE WILD & CRAZY, BE HOW YOU REALLY ARE
~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~



Dernière édition par Awdry Sylvestein le Sam 14 Oct - 4:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
✿ Messages :
62
✿ Date d'inscription :
04/07/2017

MessageSujet: Re: ouuuups, i didn't see you | Awdrulian   Ven 13 Oct - 16:32

ouuuups, i didn't see you

Fidèle à lui-même, Julian a passé la journée de la veille sur son canapé. Sur leur canapé, en fait, s'il prend en compte ses deux colocs. Qu'il voit au final très peu ... Faut croire qu'ils sont toujours en vadrouille - l'un des deux dans sa chambre principalement mais qu'importe -. Avachi sur le canapé du salon, les chevilles croisées et le portable dans sa main, Julian était occupé à s'assurer que sa dernière transaction en date se fasse correctement pour capter ce que foutaient ses colocs. Etaient-ils à la maison ? Partis ? Difficile de le dire. Il n'a entendu aucune porte se claquer, en tout cas. Une bonne heure s'est coulée avant que Julian ne se rende compte qu'il s'ennuyait. Ce n'est pas quelque chose qui lui arrive souvent mais puisque c'est le cas, il en a profité pour appeler un de ses contacts. Une femme. La vingtaine bien dépassée, extrêmement bien roulée et surtout libre comme l'air. Il n'a pas hésité, l'a fait venir jusque chez lui. C'est dans leur chambre qu'ils ont fini, et il n'est pas nécessaire de décrire tout ce qu'ils y ont fait. En tout cas, cela a duré une bonne partie de la nuit et c'est sans doute pour cette raison que Julian ne s'est pas réveillé avant les midi passés. Ou alors c'est juste parce qu'il est comme ça, allez savoir. Quoi qu'il en soit, c'est la faim qui l'a tiré de son sommeil et il s'est précipité dans la cuisine dès qu'il en a eu la force pour bouffer le premier truc qui lui est tombé sous la main. Un paquet entier saucisses. Puis un paquet de chips qui l'a suivi jusque sur le canapé - son coin fétiche de cet appart' -.

Sa conquête l'a rejoint une dizaine de minutes plus tard, et Julian ne lui a pas réellement fait de place. En réalité, il se fiche bien de savoir où elle est. C'est un peu sa ... sex friend voyez-vous. Rien de plus. Ils ont tous les deux la même vision des choses en termes de relation et rien ne complique leur vie. Julian est bien content de ne pas avoir à sortir de chez lui pour trouver une gonzesse avec qui évacuer toute la pression de son quotidien hautement stressant. Julian délaisse bien vite son paquet de chips, quand sa voisine commence à se faire entreprenante. Ils sont à deux doigts de reprendre là où ils s'en étaient arrêtés la nuit dernière, lorsque la porte d'entrée se fait entendre. A vrai dire, Julian ne s'en soucie pas plus que ça. Si sa conquête essaye de s'écarter de lui, lui, au contraire, l'attire encore plus près et l'embrasse de plus bel. La voix stridente d'Awdry se fait entendre, lointaine. Julian l'ignore superbement. Enfin, jusqu'à ce qu'il n'ait plus le choix : sa conquête s'est écartée, et Awdry en a profité pour glisser des sacs entre eux deux. Un sourire goguenard aux lèvres, Julian ne peut s'empêcher de lancer, en tournant la tête dans sa direction : « Jalouse, Sylvestein ? T'as peut-être besoin de te trouver quelqu'un ... T'as l'air bien grincheuse. » Lui, un enfoiré ? Mais non, voyons, pas du tout ! Il ne fait que dire ce qui lui passe par la tête. C'est-à-dire de la merde la plupart du temps. Mais Awdry y est habituée, c'est sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
✿ Messages :
369
✿ Date d'inscription :
16/06/2017

MessageSujet: Re: ouuuups, i didn't see you | Awdrulian   Lun 13 Nov - 23:34


ouuuups, i didn't see you
HOW TO BE AS ANNOYING AS POSSIBLE
julian & awdry
____________________


Je n’étais pas surprise de voir qu’aucun d’entre eux ne s’était levé pour m’aider avec mes sacs, ils n’avaient rien de gentleman et c’est surement pourquoi on pouvait vivre tous les trois ici sans qu’il n’y ait aucune ambiguïté entre nous. Absolument aucune. Ça ne me surprend pas non plus de voir Julian sur le canapé, puisqu’il était toujours sur le canapé. Il y avait surement la forme de son cul imprégné dans les cousins tellement il passait de temps sur celui-ci. Même que, lorsqu’il n’y était pas, il était tout à fait normal de s’inquiéter de son état. Sauf qu’il n’y était pas seul, aujourd’hui, même qu’il s’y serait surement envoyé en l’air si je n’étais pas arrivé. Je ne peux pas m’empêcher de grimacer en me disant que, si j’avais passé le cadrage de cette porte deux minutes plus tard, j’aurais surement été traumatisé à vie vu la scène sur laquelle je serais tombé en rentrant. Heureusement, ce n’était pas ce qui c’était passé. Cela dit, j’avais tout de même de quoi être énervée. Il était juste là et beaucoup trop " occupé " pour aider sa plus vieille amie ! Parfois je me demandais vraiment comment il était possible que durant tout ce temps je sois restée à ses côtés… Pourtant, j’étais toujours là et je ne me voyais pas allez ailleurs, même si à ce moment précis, de la fumée aurait pu me sortir par les oreilles tellement il me m’était en colère.

Je ne me gêne donc surtout pas pour m’approcher et les séparés en posant mes lourds sac entre eux, soufflant et faisant une remarque sur le fait qu’il avait une chambre et que cela ne le tuerais pas de s’en servir parfois. Sauf que ce n’était surement pas ce qui arrêtait Julian… Plus tu lui montrais qu’il arrivait à t’atteindre et plus il était encouragé à continuer de faire le con. C’était son petit plaisir dans la vie, d’emmerder les gens. Je roule donc des yeux, tout en plaçant bien mes sacs en une grosse montagne, m’assurant que cela ne tomberais pas ; j’avais peut-être un peu exagérée et je ne savais pas trop comment j’allais faire pour tout faire rentrer dans mon garde-robe et mes tiroirs, mais dans l’immédiat je n’y pensais pas vraiment. « Et toi tu endures ça par choix ? » que je demande à sa conquête qui me disait vaguement quelque chose ; peut-être était-elle déjà venu… ou alors je l’avais vu en ville… Il y avait tellement de femmes qui venaient et partaient après tout que, même si j’essayais, il me serait surement impossible de me souvenir d’elles. « Peut-être que je ne serais pas aussi grincheuse, comme tu dis, si je n’avais pas à assister à tes ébats sexuels aux deux jours. Tu penses à mon état mentale un peu ? » répondis-je finalement à Julian en quittant le salon ; cette journée avait été épuisante et j’avais besoin de boire quelque chose. Je me rends donc à la cuisine et je me prends une canette de soda, et je l’ouvre en retournant au salon. Après tout, cette pièce était autant à moi qu’à lui et il était hors de question que je m’enferme dans ma chambre parce que monsieur proclamait le canapé comme sien !


MYERS.

_________________

~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~
BE WILD & CRAZY, BE HOW YOU REALLY ARE
~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
✿ Messages :
62
✿ Date d'inscription :
04/07/2017

MessageSujet: Re: ouuuups, i didn't see you | Awdrulian   Mer 22 Nov - 11:14

ouuuups, i didn't see you

Comme toujours, Julian ne se gêne pas pour prendre ses aises. Tant pis si ça ne plaît pas à ses colocataires, et en particulier à Awdry. Si elle est toujours là, c'est parce qu'elle le souhaite. Elle pourrait tout à loisir se trouver un nouvel appartement, où elle n'aurait peut-être pas à tomber sur ce genre de scène ... Peut-être pas, mais on ne sait jamais. Julian ne serait jamais bien loin pour l'emmerder de toute façon. C'est sa passion dans la vie et il entend bien ne rien en changer. D'autant plus quand il la voit se mettre en colère comme ça. C'est tout bonnement ... Exaltant ! D'ailleurs, un sourire triomphal étire ses lèvres alors qu'il réplique comme il peut, et est bien obligé de s'écarter de sa conquête du jour - qui est en réalité plus que ça parce que ça n'est pas la première fois qu'il la "voit" -. Awdry se débrouille en effet pour les séparer en mettant ses indénombrables sacs de shoppings entre eux. Ah, cette petite Awdry ... « Toi aussi tu endures ça par choix, j'te rappelle. » Fier de lui jusqu'au bout, il ne se départit pas de son large sourire. En même temps, elle cherche ! Personne ne pourra prétendre le contraire sur ce coup. « Excuse-moi parfois j'oublie que tu as une petite âme pure facile à choquer. Il y en a que ça ne dérange pas ici, soit dit en passant. » Et par là, il parle bien sûr de leur troisième colocataire. Dans les faits, il ne sait pas si ça le gêne ou pas ; telle situation ne s'est encore jamais produite. Et c'est peut-être pas plus mal comme ça d'ailleurs ...

Maintenant, il faudrait que Julian réfléchisse un peu à tout ça et se demande si c'est un hasard, si leur autre coloc n'a jamais vu ça alors que Awdry non. Sans doute pas. Mais il ne va pas le dire et encore moins l'accepter, n'est-ce pas ? Pendant que la jeune femme file dans la cuisine, Julian profite d'être seule avec sa conquête pour lui demander gentiment de déguerpir. Elle n'a pas l'air outré plus que ça, en vérité elle a l'habitude de son comportement de rustre. Ce qui ne l'empêche pas de revenir à chaque fois en courant, alors ... C'est qu'il doit être sacrément bon au lit ! Et oui, ses chevilles vont bien, merci de demander. La jeune femme vient tout juste de claquer la porte d'entrée derrière elle, lorsque Awdry revient de la cuisine. « Voilà ... Je te ménage, je lui ai dis de partir. » C'est très gentil de sa part, non ? Il aurait pu être un enfoiré de première et lui demander de rester là ! Voire même de se débrouiller du peu d'espace restant sur le canapé pour se rapprocher encore un peu plus d'elle. La pauvre Awdry si impressionnable. « Bon et sinon t'as dévalisé un magasin ou quoi ? Tu peux me critiquer, mais de ton côté y'a pas mal de choses à revoir aussi ... » L'attaque, c'est sa passion dans la vie, à Julian. Il ne faut pas chercher à comprendre pourquoi - au risque de s'y brûler les ailes - mais c'est particulièrement vrai avec Awdry ... Avec elle plus qu'avec qui que ce soit d'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: ouuuups, i didn't see you | Awdrulian   

Revenir en haut Aller en bas
 
ouuuups, i didn't see you | Awdrulian
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» OUUUUPS [ ft Bellamy ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHAAAAT :: EASTCLIFFS :: Appartements en centre ville-
Sauter vers: