AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Commérages et publicité [Raphaël]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
✿ Messages :
44
✿ Date d'inscription :
09/09/2017
Localisation :
un autre bled paumé

MessageSujet: Commérages et publicité [Raphaël]   Jeu 5 Oct - 18:06

Commérages et publicité - Raphaël



Faire les courses pour Kalisha a toujours tenu du sport de compétition. Ce n’est pas tant qu’elle n’aime pas ça, bien au contraire, elle aime peut-être un peu trop ça, avec cette tendance typiquement féminine qu’ont les femmes de se perdre dans des rayons de « seconde utilité » dira-t-on et de ramener des articles qui à la base, ne faisaient pas vraiment partie de leur liste. Mais le meilleur reste tout de même ce moment où enfin rentrée à la maison, on s’aperçoit qu’on a oublié le plus important de la liste. Quelque chose qui ma foi, lui est déjà souvent arrivé. Surtout quand on aime fréquenter les grandes surfaces ! Rien de tel que ces labyrinthes géants, boîtes aux trésors regorgeant de surprise pour s’y égarer.

Alors imaginez son désarroi quand après avoir demandé son chemin, Kalisha s’est retrouvée devant le « magasin » d’Eastcliff. Mais ne dit-on pas qu’il ne faut pas se fier à la devanture ? C’est donc armée de son courage que Kali est entrée à l’intérieur, espérant avoir découvert une autre de ces cavernes d’Ali Baba. Sauf que force est de constater que cet endroit n’a rien à voir avec ceux qu’elle connait, ce n’est pas la caverne d’Ali-Baba ici, sauf si les 40 voleurs ont fait faillite !

Mais Kalisha fait partie de ces personnes qui fait toujours contre mauvaise fortune, bon cœur. Et on trouve toujours le moyen de faire des découvertes même dans ce genre de petit magasin, aussi finit-elle par arrivée chargé de petits pots de confitures artisanales de la région, en plus de ce qu’elle est sensée ramener. C’est qu’elle doit tout de même se nourrir, même si pour le moment elle prend la plupart de ses repas au fameux « restaurant » du coin.

Et puis faire ses courses, c’est aussi le meilleur moyen de faire connaissance avec les habitants. Aussi entame-t-elle la conversation avec la femme qui tient le magasin, pour parler de la pluie et du beau temps… bon surtout de la pluie. Elle a remarqué qu’ici le soleil se fait plutôt rare, mais c’est sans importance, le soleil, Kalisha l’a emporté avec elle, dans ses yeux pétillants et dans son sourire.
Au bout de quelques échanges et gentilles politesses, Kalisha se lance pour poser une question qui lui semble de circonstance, surtout qu’elle a aperçu un panneau de petites annonces à l’entrée.


- Dites-moi, j’aimerai mettre une annonce sur le panneau, est-ce que c’est possible ?
- Oui, bien sûr !

Et l’air de rien, la vendeuse de lui demander alors qu’une vieille dame arrive à la caisse à son tour et tend l’oreille pour écouter ce que raconte la nouvelle arrivée en ville. Les rumeurs vont déjà bon train sur cette charmante personne. Chacun essaie de deviner ce qu’elle est venue faire là, si elle est venue voir un amant mystérieux, de la famille perdue de vue ? Quoique vu son accent et son teint halé, difficile de croire à cette version… ou, si elle est juste une touriste égarée, bref, les questions sont nombreuses, sans doute autant que s’en pose Kalisha sur les habitants du coin. Alors Miss Aplegate veut être la première à être au courant ! Mais la concurrence est rude en matière de cancan et notre aimable caissière, voyant arriver sa commère préférée, s’empresse de la devancer.

- Qu’est-ce que vous cherchez à vendre ? Lance-t-elle avec un sourire engageant, au risque de se prendre un vent avec sa curiosité, mais la jeune femme a l’air tout à fait sympathique.
- Du travail ! Enfin non pas vraiment, c’est plutôt que j’en cherche….enfin pas vraiment non plus, je l’ai déjà trouvé, il ne me manque plus que les clients ! Conclut-elle enfin dans un sourire.

A cet instant, l’expression de l’une et de l’autre de ses auditrices s’allonge quelque peu de perplexité.


- Des clients ? … de quel genre ? Lance la vieille dame, sans se soucier de se mêler de la conversation.
Mais à voir leur tête, elles ont l’air d’avoir une sérieuse idée sur la question, le genre d’idée qui ne plaira pas à la communauté ! Et Kalisha qui a suivi la ligne de leur pensée, leur sourit de plus bel. Amusée elle leur répond :


- Du genre qui aiment danser ! J’enseigne la danse !

Les expressions de l’une et de l’autre oscillent désormais entre stupéfaction et soulagement. C’est Miss Aplegate qui la première réagit, retrouvant toute sa malice, et aussi son intérêt pour la petite.


- De la danse ? Vous allez donner des cours ici ? A Eastcliff ??
- Oui, c’est ça ! Mais pour donner des cours, il me faut des volontaires. Et pour en trouver, il me faut faire un peu de publicité.

A vrai dire, avec de telles commères, sa publicité est toute faite, mais ça Kalisha l’ignore. Et puis c’est le moment que choisi un autre client pour entrer dans la petite supérette. Alors le regard de Miss Aplegate s’éclaire et elle saisit le bras de la petite pour se pencher et lui souffler.

- Dans ce cas, c’est lui qu’il vous faut !!

Elle y ajoute un clin d’œil entendu. Mais Kalisha se méprend sur le sens de ses paroles.

- Vous croyez qu’il aimerait apprendre à danser ?

Kalisha s’est penchée à son tour, tout en observant l’homme qui vient d’entrer.  La miss lui répond d’un gloussement, mais la tournure de la discussion semble la ravir et toujours sur le même ton de conspirateur, d’ajouter :

- Peut-être !! Qui sait ? A vrai dire, il tient surtout la radio de la ville, et quel meilleure moyen de faire sa pub que d’en parler à la radio ? Ici tout le monde l’écoute ! Raphaël Davenport est notre célébrité ! Allez-y ma petite, allez donc lui en parler, je suis certaine qu’il sera ravi de vous aider !

Kalisha hoche la tête, surprise par l’enthousiaste de la vieille dame qu’elle trouve sympathique. Et décide de lui faire confiance. Elle règle ses courses que la demoiselle du magasin lui a mis dans un grand sac et s’approche du dit Raphaël et animateur de Radio. Une belle surprise pour Kalisha, apprendre que la ville possède sa propre radio, n’est-ce pas terriblement fun comme idée ?  

Elle s’avance, main libre en avant, et lui offre son plus beau sourire.


- Salut ! Je m’appelle Kalisha se présente-t-elle aussitôt. Je viens d’arriver en ville et…. et on m’a dit que tu pourrais peut-être m’aider, conclut-elle enfin avec sa spontanéité naturelle.




_________________
Dance with me !

     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


avatar
✿ Messages :
1297
✿ Date d'inscription :
23/03/2016

MessageSujet: Re: Commérages et publicité [Raphaël]   Dim 15 Oct - 21:11

Commérages et publicité - Raphaël



Les jours se suivent et ne se ressemblent pas pour moi. Ou si, un peu quand même. Je suis dans la même ville depuis le jour de ma naissance, à croiser tout le temps les mêmes personnes et je gère ma propre radio depuis des lustres maintenant. Alors forcément, chaque nouvelle journée ressemble un peu à la précédente. Mais moi je ne me lasse pas. Je suis de ceux qui paniquent un tout petit peu quand même, quand on les sort de leurs habitudes. Mais je me rassure souvent moi même en me faisant la remarque que ce n'est pas si grave que ça. Pas si honteux et pas si important. L'essentiel, c'est quand même que je sois bien et heureux comme je suis. Or, c'est bel et bien le cas ! Sincèrement, de mon point de vue, ma vie est parfaite telle qu'elle est !

Ce matin comme tous les jours ou presque, je prends plaisir à parcourir mon petit village natal. Tandis que je prends la direction de la petite épicerie du coin, pour y faire quelques emplettes. Comme à l'accoutumée, je prends le temps de m'arrêter pour discuter avec telle ou telle personne. Certaines qui ont l'âge de mes grands-parents et qui veulent simplement parler de tout et de rien. De la pluie et du beau temps surtout. Oui il commence à faire frais en ce mois d'octobre. Oui, tout va bien en ce moment. Non, toujours pas de petite amie en vue. D'ailleurs, ces questions concernant ma vie sentimentale, me font toujours aussi rougeur et me mettent mal à l'aise comme pas possible. Mais je prends quand même la peine d'y répondre à tous les coups. Sans doute que je suis tout simplement trop poli. Ou juste vraiment gentil. C'est comme ça que j'ai été élevé !

Je connais tant de gens par ici, qu'il me faut deux fois plus de temps pour aller d'un point A à un point B. Mais j'arrive enfin ! Et je m'apprête à hurler victoire dans ma tête -oui je ne tiens quand même pas à passer pour un fou échappé de l'asile- quand on m'accoste encore une fois. Cette fois c'est un jeune homme qui me demande si je ne veux pas passer plus de rap à la radio. Et puis quoi encore ? Bientôt on va me demander de l'électro et d'autres conneries du genre ? Très peu pour moi, merci bien ! Je grimace parce que c'est plus fort que moi mais je me retiens de faire une remarque acerbe. Parce que ça, de toute façon, je ne sais pas faire du tout. Je m'excuse en lui répondant tranquillement que ce n'est pas en adéquation avec ma radio et le style que j'y diffuse. Je suis gentil et patient, avec toujours mon sourire rassurant. Enfin, il me libère. J'attrape un panier et m'éloigne dans la petite supérette. Je sais que je vais encore être dérangé alors je me hâte un peu. Difficile de passer inaperçu ceci dit, avec ma carrure.

Je n'ai finalement pas le temps de faire trois pas dans les allées de la petite supérette, qu'une jeune femme m'accoste. Plutôt jolie. Parfaitement inconnue. Je suis tout de suite super mal à l'aise, bien entendu. Je me tends et me crispe tout entier et rougis à vue d'oeil. Et le sourire qui parvient tant bien que mal à faire son apparition sur mon visage, est aussi crispé que tout le reste. Il me faut un moment supplémentaire avant de réagir à la main tenue et à la prendre dans la mienne pour une brève poignée. Je me libère aussitôt, de plus en plus mal à l'aise. Et ça me peine parce que je ne veux pas qu'elle s'imagine je ne sais trop quoi. Genre, qu'elle me dérange. Ce n'est pas le cas. Jamais personne ne me dérange !

Euh ... Ah oui ? Bonjour ... Je me mélange dans mes réponses. Perdu et pas certain de comprendre. Ah oui ? Comment ça ? Je peux ... Comment je peux vous aider ? Vous rendre service ? J'ai l'air con, je sais.

_________________


What the phoque ?!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
✿ Messages :
44
✿ Date d'inscription :
09/09/2017
Localisation :
un autre bled paumé

MessageSujet: Re: Commérages et publicité [Raphaël]   Lun 16 Oct - 18:06

Commérages et publicité - Raphaël




Kalisha tout sourire, l’observe, son regard pétille de cette lueur non dénuée d’intérêt face au séduisant homme que voilà. Cette ville n’est peut-être pas bien grande mais elle semble posséder son lot de canon. Sauf qu’elle réalise vite à le voir rougir de cette façon qu’elle le met dans l’embarras. A cet instant précis, Kali craint d’avoir dit quelque chose qu’il ne fallait pas, ou d’avoir commis un impair, mais elle est loin d’imaginer que c’est juste à cause d’elle qu’il semble si gêné. Elle ne l’en trouve pas moins séduisant, et c’est toujours tout sourire qu’elle tente de rattraper son éventuelle bourde.

- Si, c’est la petite dame là-bas qui m’a dit que tu pourrais m’aider. Je pensais mettre une petite annonce sur le panneau là, à l’entrée… mais elle m’a dit que ça serait mieux de le faire avec ta radio. Et je trouve ça super !! La radio, je n’en ai jamais fait ! et je serai….

Elle s’interrompt brusquement. Elle va peut-être un peu vite et encore une fois elle ne tient pas à l’incommoder. Peut-être que ce type n’a pas envie de l’aider et qu’elle le dérange ?


- Je veux dire que ça doit être chouette !.... donc voilà, je suis venue vers toi . Mais peut-être que vous ne faites pas ça ? De la publicité à la radio ?


Oui après tout, ce bled au fin fond de l’Irlande n’a rien à voir avec les radios qu’elle connait où ils bavardent plus qu’ils ne mettent de musique. Kalisha hésite, et ajoute finalement avec son air de chat potté :

- Mais si tu es d’accord, ça serait vraiment super !


Elle regarde autour d’elle, voit la caissière se remettre subitement à faire semblant de ranger des courses, tandis que Miss Aplegate lui fait un signe, le pouce en l’air, avec un grand sourire. Amusée, Kali lui retourne et le geste et le sourire, puis reporte son attention sur Raphaël.


- Excuse-moi, je ne voudrais pas non plus t’empêcher de faire tes courses,
lance-t-elle avec humour. Si tu préfères, on peut en parler quand tu auras terminé ? Oh, il y a le restaurant pas loin, on pourrait en discuter autour d’un verre, si tu veux bien ? Conclut-elle avec un sourire malicieux, et avec cet entrain dont elle ne se départit jamais.



_________________
Dance with me !

     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


avatar
✿ Messages :
1297
✿ Date d'inscription :
23/03/2016

MessageSujet: Re: Commérages et publicité [Raphaël]   Hier à 21:34

Commérages et publicité - Raphaël



Je suis bien conscient du fait que j'ai toujours l'air d'un parfait idiot quand je commence à rougir comme je le fais encore en ce instant, tout ça parce que je me retrouve en face d'une (très) jolie femme. Personne ne réagit de façon aussi excessive, j'en suis certain. Mais comme d'habitude, je ne contrôle vraiment rien. J'aimerais bien pourtant mais, non, ce n'est pas moi qui décide de ça. A mon âge, je doute de pouvoir encore changer tout ça. J'aurais toujours l'air d'un parfait idiot comme ça ! Heureusement, la jeune femme n'a pas l'air trop perturbée par ma gêne. Ou alors elle le cache plutôt bien et dans ce cas là, je lui en suis infiniment reconnaissant.

Elle m'explique finalement ce que je peux faire pour elle. Et bizarrement, je suis soulagé d'apprendre qu'elle veut simplement passer une petite annonce à la radio. Rien de trop compliqué et rien qui soit susceptible de me mettre davantage dans l'embarras. Enfin je l'espère en tout cas ! Mais me connaissant, un rien me fait stupidement réagir comme ça. Le truc, c'est qu'elle enchaîne beaucoup trop vite pour que j'ai vraiment le temps d'en placer une moi même. Elle semble s'en rendre compte, se tait subitement et reprend dans la foulée en émettant l'idée que ça ne soit pas possible. Je parviens à lui offrir au moins une ébauche de sourire qui se veut rassurant. En tout cas, j'essaie de toutes mes forces. J'espère qu'au moins, ça se voit !

Si si, je peux tout à fait faire ça. Est-ce qu'on fait une annonce que je passe moi même ou ... Je sais pas ... Vous voulez passer directement à la radio pour en parler ? Je pense qu'elle ne peut que faire ça mieux que moi vu qu'elle saura de quoi elle parle, contrairement à moi. Et le but d'une publicité, c'est quand même qu'elle attire le plus de gens possibles. Je ne veux vraiment pas prendre le risque de gâcher son truc.

Je rougis et détourne le regard avec une gêne pour le moins évidente, quand elle reprend en affichant un petit air presque tristounet. Le genre de truc qui ne peut que me faire un certain effet. Je crois que je suis un peu trop sensible pour mon propre bien. Ou trop faible, selon les points de vues. Encore une fois, elle continue et enchaîne sous mon regard pour le moins perturbé. Je n'ose même pas l'interrompre ! Heureusement qu'elle fini par revenir à elle et réaliser tout ça d'elle même. Histoire que je n'ai pas à lui dire quoi que ce soit qui pourrait me mettre plus encore dans l'embarras !

Euh... Je rougis autant de son sourire qui se veut sans doute sincère, que de son entrain affolant. Et finalement, je hausse les épaules. L'heure du déjeuner approche à grand pas, autant faire d'une pierre deux coupes ! Et si on se disait, au restaurant dans ... Trente minutes ? Bon sang, ça ressemble presque à un rendez-vous et c'est bien la première fois de ma vie qu'un truc pareil m'arrive !

_________________


What the phoque ?!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
✿ Messages :
44
✿ Date d'inscription :
09/09/2017
Localisation :
un autre bled paumé

MessageSujet: Re: Commérages et publicité [Raphaël]   Aujourd'hui à 10:10

Commérages et publicité - Raphaël




Bon au moins sa requête ne semble pas le fâcher, bien au contraire. Le voir sourire soulage Kalisha qui commençait à croire qu’il allait lui dire non. Quoiqu’elle sait accepter qu’on lui dise non mais là, elle aurait été très déçue. C’est peut-être idiot mais la perspective de voir comment  ça se passe dans un studio de radio la rend très enthousiaste, enfin un peu plus qu’elle ne l’est d’ordinaire ! Et son regard n’en pétille que davantage quand il finit par accepter, même si elle voit bien qu’il a l’air toujours aussi gêné. Elle en trouvera peut-être la raison plus tard.

En attendant son offre est à la limite de la faire sautiller sur place.


- Passer directement à la radio ? Oh ouiiii ça serait génial !!! vraiment super !

Mais inutile de s’emballer pour le moment surtout qu’elle ignore toujours le pire concernant le club, du Kalisha tout craché de commencer par la fin. Et puis Raphaël est venu faire ses courses, elle ne doit pas l’oublier ! Et elle, elle l’a alpagué sans en tenir compte. Ok, Kalisha fait une jolie pirouette de rattrapage et voilà, le Rendez-vous est fixé, pour sa plus grande joie.

- C’est parfait !!! Merci !

Hop, pas de bisou intempestif. Même si l’envie est là, mais comme il ne semble pas vraiment à l’aise, elle ne va pas en rajouter. Tout de même, elle est vraiment ravie et du coup son babillage s’emballe :


- On se voit tout à l’heure au restaurant. Et pendant que tu fais tes courses, je ramènerai les miennes au motel. Même si je n’ai pas grand-chose, je dîne la plupart du temps dehors, le temps que je trouve un endroit où m’installer et….

Kalisha s’interrompt.

- Et… et on pourra en parler tout à l’heure. D’accord ? Dans une demi-heure alors ?

Kalisha recule déjà vers la sortie, mais elle ne manque pas de lui adresser un dernier sourire et un petit signe de la main, avant de saluer à leur tour la vendeuse et miss Aplegate qui ne manquent pas ensuite de converser à voix basse. Elles vont en avoir des choses à raconter !

C’est d’une démarche dansante et joliment chaloupée que Kalisha se rend ensuite à sa chambre du motel pour y déposer ses quelques achats. Avant de repartir, elle ne manque pas de vérifier son allure dans le miroir, se sourit à elle-même et s’exclame en sortant


- Vamonos !

Et c’est de la même démarche dansante, perchée sur les talons de ses bottes en cuir, jean, chemisier décolleté avec ses perles accrochées un peu partout et qui danse au rythme de ses pas, sans oublier le manteau rouge clinquant et à peine voyant qu’elle repart en direction du restaurant où elle a rendez-vous avec Raphaël.

En pénétrant à l’intérieur, elle salue la serveuse d’un joli sourire et d’un signe sans oublier son prénom qu’elle connait désormais, et s’installe à une des tables disposées contre la grande baie vitrée qui donne sur la rue. Ainsi ne manquera-t-elle pas de voir Raphaël arriver. Quand la serveuse vient vers elle, elle la salue avec le même sourire que Kalisha.


- Salut Kalisha ! Alors qu’est-ce que je te sers aujourd’hui ?

Oui à peine arrivée et déjà les membres de la communauté l’ont adoptée. Il faut dire qu’elle a  un don certain pour se faire de nouveaux amis et ce, où qu’elle aille.

- Je vais attendre un peu pour passer commande, si ça ne t’ennuie pas. En fait j’attends quelqu’un !
Air aussitôt intéressé et intrigué de la serveuse qui se penche.
- Ah oui quelqu’un ? Qui donc ?

Kalisha rit et annonce :
- Raphaël Davenport !
- Non ? C’est avec lui que tu as rendez-vous ?
- Oui, bien sûr ! Pourquoi ça a l’air de t’étonner ?

La jeune femme face à elle rit, puis fait un geste vague de la main avant de s’en aller vers les autres clients.

- Oh non pour rien !

Elle affiche alors un mystérieux sourire et Kalisha se demande qu’est-ce que c’est qu’elle ne lui dit pas.




_________________
Dance with me !

     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Commérages et publicité [Raphaël]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Commérages et publicité [Raphaël]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les commérages des commères [Evy]
» Zone de commérages
» Les classiques et la publicité
» Raphaël veut voir à tout prix Elodie [Pv ELLE]
» Raphaël & Elodie . ( Raph ' . )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHAAAAT :: EASTCLIFFS :: Les commerces-
Sauter vers: